Aperçu

Notre travail sur les plateformes numériques concerne de nombreuses dimensions de l’écosystème numérique allant de la neutralité du net à l’inclusion numérique, en passant par l’économie des applications et l’analyse de la chaîne de valeur en ligne. Nous aidons les organismes de réglementation, les pouvoirs publics, les entreprises et les organismes du secteur à mieux comprendre cette économie numérique en plein essor et la manière dont la réglementation devrait évoluer en conséquence.

L’impact de l’économie numérique

Plum jouit d’une expérience significative dans l’évaluation de l’impact des technologies numériques sur la société et sur l’économie, à la fois sur le plan macro-économique (impact de l’économie numérique sur la productivité et sur la croissance) et sur le plan micro-économique (utilisation des services numériques par les individus et par les PME). Nous étudions également l’économie des applications et la manière dont celles-ci convertissent progressivement l’économie à la digitalisation.

Plateformes et neutralité du net

Nous travaillons en étroite collaboration avec les entreprises, les organismes du secteur et les pouvoirs publics sur le concept de plateformes multifaces et sur les problématiques de neutralité des réseaux et des plateformes, d’interopérabilité et d’internet ouvert, dans une économie numérique en pleine évolution. Nous avons notamment évalué l’impact de la réglementation proposée sur ces questions, ses implications pour les consommateurs, les réseaux et la concurrence, et avons contribué à façonner des politiques favorisant la croissance au sein de l’économie numérique.

Analyse des chaînes de valeur

Nous effectuons des analyses de chaînes de valeur internet et média pour de multiples clients : créateurs de contenus, fournisseurs d’applications et de services et organismes de réglementation, évaluant d’une part les avantages économiques globaux de l’activité, d’autre part la manière dont la valeur commerciale est répartie le long de la chaîne de valeur (et les mesures éventuelles à prendre pour la redistribuer). Nous estimons l’évolution probable de ces chaînes de valeur et son impact sur les consommateurs, sur les créateurs de contenus et sur les intermédiaires.

Inclusion numérique

Nous travaillons également sur l’inclusion numérique, c’est-à-dire sur les moyens de donner à chacun l’accès au monde numérique. Notre travail dans ce domaine a porté sur divers aspects de l’inclusion numérique, allant de l’accessibilité (autant physique que financière) aux services de télécommunications, au rôle que les équipements mobiles peuvent jouer pour faciliter l’accès à Internet. Pour ce faire, nous recourons à diverses méthodes : travaux sur le terrain, enquêtes, entretiens, groupes de discussion, études pilotes, recherche et modèles quantitatifs.

Contact

Sam Wood

Sam Wood

Consultant chez Plum et économiste de formation, Sam Wood est spécialiste de l’analyse économique des télécommunications, de la technologie et des médias, et de l’application pratique des théories économiques aux problèmes rencontrés dans ces secteurs. Il a réalisé des études de marché, des analyses de la concurrence, des évaluations d’impact économique et des études d’évaluation du spectre. Il s’est également fait fort d’appliquer des concepts et des principes économiques à un vaste éventail de contextes allant de l’Internet des objets (IoT) aux droits de propriété intellectuelle.

Économétricien chevronné, Sam a construit et analysé de nombreux modèles économétriques d’évaluation du spectre et fait partie des développeurs à l’origine du modèle de coûts récurrents (« bootstrap »), une approche novatrice d’évaluation du spectre selon laquelle la demande en données des utilisateurs est déterminée par leur coût (au lieu de s’appuyer sur une prévision fixe de trafic de données).

Récemment, il a travaillé à la conception d’un modèle d’estimation des coûts de prestation d’une obligation de service universel au Royaume-Uni. Il a également réalisé une étude de marché et une évaluation de dominance sur les marchés des télécommunications au Kenya, et analysé les marchés de la téléphonie fixe et mobile à Chypre.

Avant d’occuper son poste actuel, Sam a travaillé dans le secteur des media analytics, sur la construction de modèles économétriques et la réalisation d’analyses sur mesure en matière de publicité pour des clients de premier ordre. Il est titulaire d’un master en économie de l’Université de Warwick (Royaume-Uni).