L’analyse économétrique est une méthode statistique qui fournit un moyen objectif de vérifier des facteurs économiques et de marché. Alors que l’analyse comparative se fonde sur des comparaisons souvent imparfaites entre différents pays, l’analyse économétrique utilise les relations estimées entre les prix observés du spectre et leurs facteurs explicatifs (tels que le moyen d’attribution, les indicateurs démographiques, économiques…) pour prédire une valeur pour le pays étudié.

L’analyse économétrique a pour but d’estimer la valeur du spectre (variable dépendante) en fonction des effets de divers facteurs de la valeur du spectre (variables indépendantes) en utilisant des données provenant d’un grand nombre d’enchères. Les facteurs potentiels de valeur généralement pris en compte dans les analyses économétriques sont :

  • Les caractéristiques du spectre: bande de fréquences ou propagation, largeur de bande totale offerte, moment de l’enchère, niveau d’harmonisation
  • Les caractéristiques de la licence: durée de la licence, licences nationales ou régionales, exigences de couverture
  • Les caractéristiques de l’enchère: ratio des enchérisseurs par rapport aux gagnants, prix de réserve, format d’enchère, limites de spectre
  • Les caractéristiques économiques et du marché: PIB par habitant, densité de la population, pénétration de la téléphonie mobile, revenu moyen par utilisateur, taux de pénétration des lignes fixes, nombre d’opérateurs de téléphonie mobile sur le marché.

Bien que l’analyse économétrique soit une méthode statistique plus robuste que les approches d’analyses directe et ajustée, son application et sa robustesse dépendent de la disponibilité et de la qualité des données.