Aperçu

Nous avons acquis une expertise dans tous les aspects du conseil en matière de spectre, de la réflexion économique et stratégique à des travaux d’ingénierie et de coexistence. Nous aidons les régulateurs à comprendre comment le spectre peut être utilisé et comment l’attribuer, les opérateurs mobiles à évaluer la valeur du spectre et son impact sur la planification du réseau, les radiodiffuseurs à rationaliser et à faire un meilleur usage de leurs portefeuilles de fréquences, et les autres acteurs à argumenter en faveur d’une évolution de la régulation. Nous effectuons aussi des recommandations sur les processus et les réglementations techniques à suivre.

Valorisation du spectre

Afin d’évaluer la valeur du spectre, nous utilisons une grande variété d’outils et de méthodologies, dont :

Benchmarking direct
en nous appuyant sur notre base de données internationale de résultats d’enchères
Benchmarking ajusté
en tenant compte des différences de caractéristiques du spectre et des différences entre pays
Benchmarking économétrique
en utilisant des modèles statistiques avancés pour comprendre les facteurs de la valeur du spectre et en les utilisant pour des prédictions
Modèle des coûts évités
en examinant les architecture de réseau avec et sans l’attribution de spectre pour en comprendre la valeur incrémentale
Modèle des coûts itératifs
en utilisant une approche dynamique de la modélisation de marché avec un équilibre établi
Modèle de valeur commerciale du spectre
en examinant le profit total attendu de l’attribution du spectre

Nos conseils ont été utilisés pour définir des prix de réserve, élaborer des stratégies d’appels d’offre pour les opérateurs, déterminer le montant des redevances annuelles basées sur les coûts d’opportunité et le montant de la redevance ponctuelle dans le cadre de concours de beauté. Les résultats de nos travaux d’évaluation ont également été utilisés dans le cadre d’analyses coûts-avantages et d’évaluations d’impact.

Allocation de spectre et licences

Nous conseillons les autorités de réglementation quant à la meilleure façon d’aborder l’attribution des fréquences, que ce soit par le biais de ventes aux enchères ou de concours de beauté, avec ou sans limites et obligations de spectre, neutres sur le plan technologique ou dépendantes du service. Nous aidons les opérateurs et les autres utilisateurs à évaluer les impacts des mécanismes d’attribution, et notamment sur leurs analyses concurrentielles, leurs stratégies d’enchères et les structures d’attribution. Grâce à des cabinets d’avocats locaux et internationaux, nous accompagnons les régulateurs à mettre en place leurs licences de spectre et à comprendre l’impact des restrictions et des obligations sur ceux-ci.

Nous aidons également les régulateurs dans leurs analyses de tarifs dans différents usages du spectre afin que la structure des redevances contribue à promouvoir une utilisation efficace du spectre et d’autres objectifs réglementaires. Nous aidons nos clients à comprendre l’impact de différents niveaux de redevances et les mesures incitatives qui résultent de différents cadres réglementaires. Notre compréhension de la théorie économique et comportementale permet à nos clients régulateurs de concevoir la structure tarifaire la plus efficace et à nos clients opérateurs de réagir à la réglementation en place.

Politique de spectre

Nous conseillons gouvernements et régulateurs sur la manière de gérer la diffusion du spectre, depuis l’assistance au processus d’attribution jusqu’à des questions plus stratégiques pour déterminer l’utilisation la plus efficace de certaines bandes de fréquences. Nous aidons opérateurs et acteurs du secteur à formuler leurs arguments en faveur de la réattribution et de la libération du spectre et à l’élaboration de leur feuille de route pour ce faire. Nos collaborateurs ont joué un rôle essentiel pour aider gouvernements et régulateurs à établir des cadres réglementaires de gestion du spectre et leur tarification du spectre. Nous avons également activement participé aux discussions internationales sur l’utilisation du partage du spectre et les marchés secondaires.

Coexistence et supervision

Nous produisons des rapports et des analyses sur la manière dont le spectre peut être utilisé par plusieurs services à la fois et sur comment l’utilisation du spectre sur des bandes adjacentes peut provoquer des interférences. Nos travaux sur l’ingénierie des fréquences nous permet de fournir une solution complète aux décideurs qui cherchent à comprendre l’impact des réglementations et des changements d’utilisation. Nous conseillons les régulateurs sur la manière de mettre en place un cadre de surveillance solide et effectuons également des tests sur le terrain. Parallèlement à cela, nous travaillons avec les opérateurs et les fabricants sur l’évaluation des performances des équipements et de leur impact sur les interférences.

Contact

Tim Miller

Tim Miller

Tim Miller est Associé chez Plum. Il est spécialisé dans l’application de la théorie économique aux questions de télécommunications, avec un accent particulier sur la réglementation, la concurrence, et les politiques et stratégies en matière de spectre. Les opérateurs s’appuient sur ses conseils pour faire pression en faveur de modifications de la réglementation, ainsi que pour élaborer des politiques et stratégies de réglementation.

Tim développe des modèles et des outils analytiques permettant aux opérateurs, aux régulateurs et aux gouvernements d’évaluer la valeur du spectre et de décider comment l’allouer. Il a également travaillé sur l’utilisation du spectre des points de vue technique et réglementaire dans les réseaux fixes et mobiles. Ses travaux prennent en compte les interactions entre marchés et entreprises, leur impact sur les attributions de spectre et sur la réglementation en général. Appliquant des réglementations existantes aux marchés émergents – en particulier en Afrique, en Amérique Latine et au Moyen-Orient – il souhaite développer de nouvelles réflexions réglementaires qui refléteraient la nature changeante des marchés des télécommunications actuels.

Appliquant par ailleurs la théorie des jeux aux interactions du marché, Tim permet aux opérateurs et aux régulateurs de comprendre les résultats potentiels de leurs décisions et la manière d’en atténuer les effets indésirables. Ses travaux portent également sur la réglementation du haut débit mobile, l’estimation de la demande en trafic de données, les analyses d’impact économique et de coûts, la tarification des services réglementés, les modèles de coûts de radiodiffusion, les litiges relatifs aux câbles sous-marins, la portabilité des numéros mobiles, les calculs de coûts du service universel et la séparation structurelle.

Tim est titulaire d’une Maîtrise en économie de l’Université de Bristol, spécialisée dans les enchères et la théorie des jeux, et d’une Licence en économie et en mathématiques de la même institution.